« Quand Hollywood s’en va-t-en guerre »

Quand Hollywood s’en va-t-en guerre

Arnaud Bordas, journaliste culture pour le Figaro traite dans ce premier article de la relation entre les blockbusters américains et les conflits militaires américains. Cet article démontre que contrairement à la France, les États-Unis n’hésitent pas à mettre en scène sur grand écran les conflits dans lesquels ils sont engagés. Le cinéma leur servant ainsi de vitrine militaire. Pour appuyer ce constat, l’article analyse le film récent « Green Zone », avec Matt Damon.

Rocky Balboa

Ce second article est également rédigé par Arnaud Bordas.

La sortie en janvier 2007 de Rocky Balboa est l’occasion pour le journaliste de revenir sur les différents épisodes de la saga sortis en trente ans (entre 1976 et 2006).

 

Cet article, publié dans Les nouveaux enjeux, Vitrine militaire des USA, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s